family coste zacatecas drone

Zacatecas, Etat de Zacatecas

Voilà trois jours que nous sommes à Zacatecas. Chaque soir nous avons été accompagnés d’au moins un vr parlant Francais. D’abord une joyeuse troupe de 12 vr rentrant au Québec, puis le lendemain un couple du nouveau brunswick, et ce soir ce sont deux vr québecois qui sont de la partie.

On avait décidé de consacrer cette journée à la visite de la ville, enfin d’une partie tout du moins. Et comme je m’étais remise de mon intoxication alimentaire bien violente de la veille (merci Arsenicum album et Pyrogenium !!) on a donc commencé par la mine,

Mina el eden 

La visite était vraiment super intéressante et le guide hilarant. Enfin on a supposé puisque tout le monde riait comme des baleines, sauf nous qui n’y comprenions rien ! Aucun doute, il connaissait son sujet et a eu la gentillesse de nous traduire en anglais quelques uns des infos.
La vie de mineurs était sans doute aussi pénible que celle des esclaves. Esclaves des temps modernes je dirais.

La mine El eden se compose de 7 niveaux.
Elle est profonde de 320 mètres, et les mineurs remontait à la surface sur des échelles avec 60 à 80 kilos de minerais sur le dos.
Les enfants étaient envoyés à la mine dès l’age de 8 ans, et l’espérance de vie et ces pauvres hommes de labeur ne dépassait pas 30, 35 ans pour les plus « chanceux ». Tous avaient des problèmes de santé dus aux nombreuses particules toxiques respirées pendant des années. (J’ai une pensée émue pour mon papi qui fut justement l’un d’entre eux dans le Gard et qui n’a pas échappé aux problèmes de santé des mineurs). Tout ca n’est finalement pas si vieux, la mine el eden a fermé en 1966, il y a seulement 50 ans.

Quelques photos du musée de la mine et des mineurs d’un jour

Ville coloniale

Zacatecas est connue pour sa mine mais aussi pour la beauté de ses bâtiments de style coloniaux. C’est un régal pour les yeux (et pour l’amoureuse d’architecture que je suis). J’adore aussi ces maisons colorées et la ces petites rues où l’on a juste une envie :  s’y perdre.

J’ai hate que Sébastien s’attaque au montage pour vous montrer ça. Cette ville est un véritable coup de coeur pour nous tous. Nous y retournerons les jours à venir pour à nouveau déambuler dans les ruelles, se poser dans les jardins, voir de plus proche l’aqueduc et autres petits bijoux de la ville.