grande-carte-du-monde

Si petit et pourtant si grand

Le monde, la planète, la terre ainsi étalée sur un planisphère semble si petite, si accessible…

Elle est pourtant si grande !

Quand on lance comme projet de réaliser le tour du monde on assimile souvent ça à : partout. Sauf que TOUT visiter, si on est pas nicolas hulot payé pour réalisé Ushuaia c’est pas si simple. Il faut donc faire des choix.

Que voir, que visiter, qu’éviter, que mettre de coté (pour cette fois-ci ?)…

  1. Etablir la liste des sites qui nous tiennent le plus à coeur
  2. Le rattacher à un lieu/ville, puis à une région, puis à un pays, puis pour terminer à un continent.
  3. Rassembler ensemble les lieux en fonction de leur situation géographique et donc de l’ordre de visite.

C’est comme ça que sera défini le parcours.

Exemple : 

Grand barrière de corail => Nord-est de l’Australie => Australie => Océanie, qu’il sera difficile de mettre dans la même case, à réaliser en même temps que Monter en haut de l’empire state building => New york => Nord est des USA => Amérique du nord.

C’est donc l’occasion de ressortir sa bucket list, la liste de toutes les choses que l’on veut voir, faire, gouter avant de mourir !

Faites  partie de nos contacts privés pour ne rien manquer de l'aventure !

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *