Guanajuato mexique family coste youtube

Guanajuato : Patrimoine mondial de l’unesco

La journée a commencé un peu plus tard que prévu.
Après une tres bonne nuit de sommeil des petits loustics (3 réveils pour 13 heures de sommeil pour Timothy).

DERNIÈRE JOURNÉE ET PAS DES MOINDRES

Nous avons profité du décollage horaire pour appeler un papi et une mamie que nous n’avions plus eu depuis trop longtemps.
Cet appel m’a une fois de plus fait prendre conscience que nous devons vivre. Rien ne nous oblige à subir notre vie, à attendre patiemment qu’elle passe.
Je veux être actrice de ma vie, je veux la croquer à pleine dent, je veux en savourer chaque seconde, car du jour au lendemain tout peut parfaitement basculer et je ne veux pas avoir de regrets.

Une fois les nouvelles prises on boucla les affaires et hop direction Guanajuato une dernière fois. Demain c’est le départ.

Après avoir tourné pendant plus d’une heure pour trouver une place, manqué d’accrocher No limit et ses grosses hanches bien larges on a fini par monter dans les hauteurs et avons trouvé une place sur le parking d’un supermarché Soriana. Gratuit et plutôt sympa comme endroit.
On s’équipe. Timothy dans mon dos, Eleanor dans la poussette canne, on embarque le drone et un sac à dos, on est presque légers.

C’est parti.

A peine démarré nous tombons sur le superbe hôtel « Château sainte Cécilia ». Difficile de ne pas penser à la marraine de Timothy, l’une de mes plus proches amies… qui s’appelle justement Cécilia et a tout d’une sainte. On entre et on admire. L’endroit est superbe.
Nous continuons à descendre et après quelques kilomètres arrivons dans le centre historique.

C’est parti pour la visite.
Nous n’avons pas la moindre idée d’où allons nous mais on se laisse guider par les odeurs de petits marchands, le brouhaha des rues, et le sourire des passants.
La journée passera à folle allure. Et après s’être partagé un demi poulet à la broche d’une rôtisserie nous continuerons à marcher. On ira se perdre au sommet de la ville en prenant le téléphérique. La vue était incroyable.
On aura de nombreuses occasions de drone. les paysages et monuments sont tellement incroyables.

A 17h30 Sébastien et Eleanor s’installeront au Starbucks et je me délesterais de l’inutile pour n’embarquer avec moi que Mothy dans mon dos, un vieux sac de courses léger de chez provigo mont royal avec dedans les chaussures d’Eleanor, mon téléphone et la batterie externe et mon fidèle G7X.
C’est parti pour la découverte comme je les aime. Dans les cotes, les rues escarpées sans trottoirs, les escaliers sans fin, rien ne m’arrête.
Je me baladerais jusqu’à 21h00 dans les rues en me laissant me perdre, écoutant les chants de rues, admirant les spectacles et les bâtiments illuminés.
Une magnifique journée clôturée par une rencontre fort originale, totalement improbable même !

ACTION 🎬

 

Faites  partie de nos contacts privés pour ne rien manquer de l'aventure !