familycoste

Fin de l’aventure Française… bientôt le Mexique

Ca y est, c’est dur à croire mais Hercule a rejoint ses copains chez Eric hier. J’ai eu du mal à réaliser que je parcourais nos derniers kilomètres dans ses sièges si confortables. Que bientôt ma maison allait retourner chez elle et que l’on serait plus sans domiciles fixes que jamais.

AU REVOIR HERCULE. MERCI POUR TOUT

Ça y est… la fin de l’aventure française sonne. . . Déjà ? Enfin ? Nous sommes partagés mais dans tous les cas heureux d’être revenus cet été/automne. Deux ans que nous n’avions pas remis les pieds sur le sol européen, cette petite pause était appréciable. Même si, nous l’avons toujours vu comme une pause, et qu’il était un pensable de prendre un aller simple pour l’Europe. . . Mais sinon… . Nous avons quitté Loches ce matin pour rouler jusqu’à Nantes. . . Je dois admettre ne pas vraiment avoir réalisé qu’il s’agissait de notre dernier trajet avec le camping car. . . Demain la journée est chargée (10h : banque. 11:30 : assurance. 13:30 : dentiste), puis c’est cartons cartons et encore valises parce que le lendemain Sebastien part pour saint père en retz. . . Ce soir c’est d’ailleurs notre dernière nuit dans la camping-car pour les enfants et moi, après ça nous logerons chez des amis puis dans la famille en Belgique. Le grand départ approche, dans 11 jours nous serons en route pour LE MEXIQUE… et oui, on a hâte ! . . #familycoste #campingcar #camping #france #mexique #route #drive #europe #hapiness #joy #freedom #liberté #bonheur

A post shared by Family Coste Youtube 🎥 🚙🚌 🏕 (@familycosterv) on

Ce ne fut pas sans pincement au coeur… mais nous étions heureux. Heureux de cette belle aventure, mais surtout reconnaissants. Reconnaissants de ce beau partenariat avec Eric qui a su nous faire confiance alors que nous n’avions alors que 10 000 compagnons youtube. Reconnaissants de toutes les merveilleuses personnes que nous avons rencontré au cours de ce périple qui nous ont tant appris. Nous quittons la France fatigués, mais avant tout grandis. Les rencontres que nous avons faites aux 4 coins de la France ont toutes sans exception étaient incroyables. Nous avons découvert qui étaient vraiment ces compagnons qui nous apportaient tant de soutien. Et comment ne pas être reconnaissants, remplis de gratitude en se rendant compte combien ce sont de gens incroyables.

Alors MERCI. Merci que l’on vous ait ou non rencontré en vrai, parce que vous faites partie intégrante de cette aventure aussi folle et belle soit-elle. Et si nous n’avons pas encore eu le plaisir de vous croiser sur la route on espère que ce n’est qu’une question de temps. Et pour tous ceux avec qui nous avons pu si agréablement échanger et passer du temps, nous avons hate de pouvoir le faire à nouveau.

Nous avons une idée bien précise de ce que nous souhaitons faire pour notre prochain passage en Europe, et ce sera assez différent de cette année, mais on espère que cela pourra combler tout le monde, mais ce sera le temps d’en parler bien plus tard, car vous le savez, on  vit au rythme des opportunités qui se présentent à nous et on évite les plans sur la comète.

Mais aujourd’hui j’avais envie de revenir sur ces quatre mois. Intenses. Rapides et longs à la fois. Fatiguant et ô combien enrichissants.

Nous avons parcouru près de 4500 kilomètres, traversant la France un peu en long, en large et presque en travers.
68 bivouacs dans des coins improbables et bien souvent à couper le souffle.

Nous (enfin surtout moi) avions la douce illusion de penser que 4 mois… c’était beaucoup, qu’on allait avoir le temps de faire toute la France, voir tout le monde et même aller en Belgique, en Suisse, et en Italie. Mon coté Artiste… Rapide désillusion en se rendant compte que j’ai vu 200 fois trop grand et que non seulement on va devoir raccourcir mais surtout le faire parce que nous sommes épuisés et que notre santé en prend un très très gros coup. On en a été les premiers déçus, mais c’est une belle leçon que l’on retient pour l’avenir.

Il a fallu mettre le frein et accepter que contrairement à ce que l’on pensait nous ne visiterions pas les chateaux de la Loire alors que nous étions sur place, et que non nous ne pourrions pas non plus faire toutes les rencontres de compagnons planifiées ni même voir tous nos amis.
Nous rentrions à la base pour souffler et au final on réalise que le vrai moment ou nous allons souffler ce sera une fois rentrés au Mexique. Mais tout ça n’est pas bien grave !

Nous terminons notre pause Française chez des compagnons devenus des amis entre Nantes et Saint Malo et dans quelques jours reprendrons un vol pour la Belgique. Les six derniers jours européens se feront dans la famille en Belgique et le 29 octobre nous sauterons dans l’avion, nos billets retour en main, direction Cancun pour une semaine sur l’île d’Holbox. Un petit joyau de la nature que nous avons hate de découvrir et vous présenter.

A très très bientôt,

Faites  partie de nos contacts privés pour ne rien manquer de l'aventure !

partenariat site 2